Sucrerie de la Montagne

Pierre Faucher, Véronique Ménard et Stéfan Faucher, les piliers de la Sucrerie de la Montagne. Photothèque

Le temps des sucres… à l’année!

Ce bijou du patrimoine régional québécois en a sucré des becs au fil des printemps. En effet, l’établissement de Pierre Faucher a vu le jour en 1978, alors qu’il ne comptait qu’un seul bâtiment. Aujourd’hui, le site de 120 acres, au beau milieu d’une forêt d’érables centenaires, offre bien plus que des repas sucrés… 

Ouverte à longueur d’année, la Sucrerie de la Montagne offre à sa clientèle une incursion véritable dans le passé des ancêtres canadiens et québécois : « La mission de notre sucrerie est de respecter le patrimoine de nos aïeux et de perpétuer avec authenticité les traditions du Québec », explique le propriétaire, Pierre Faucher. Il faut dire qu’au sein même de la famille Faucher, on prend grand soin de la continuité. Stefan, le fils du fondateur, a grandi sur les terres de la sucrerie et assumera un jour la relève. Par ailleurs, la grande famille de l’érablière s’étend aussi jusqu’à ses ressources humaines. Les employés sont une grande richesse et source de fierté. Certaines personnes font partie de l’équipe depuis plus de 30 ans et tous sont de fiers ambassadeurs de la Sucrerie de la Montagne. Que ce soit les employés saisonniers qui reviennent fidèlement chaque printemps ou ceux et celles qui y travaillent à l’année, tous font partie d’une famille qui forge le succès de l’entreprise.

Un village d’antan

Depuis la fin des années 1970, il en a coulé du sirop dans les érablières de la sucrerie. De la petite cabane sans eau courante de l’époque, la Sucrerie de la Montagne est passée aujourd’hui à un complexe qui prend des airs de village d’antan. L’une des pièces maîtresses de ce village est le magasin général qui abrite un stock de produits de l’érable et de pièces d’artisanat uniques! Naturellement, vous y trouverez un choix des plus variés des produits de l’érable traditionnels, dont le parfum d’érable Attire-moi, fabriqué en collaboration avec Galimard.

Plus étonnant encore, l’aventurier saura apprécier l’hébergement typique et original de l’endroit, en séjournant en plein bois, au sommet du mont Rigaud. Quatre maisonnettes d’antan, pourvues d’une personnalité qui leur est propre, sont mises à la disposition des intéressés. Ainsi, vous trouverez la
maisonnette d’amour, blottie à proximité de la cabane à sucre, les maisonnettes du trappeur et du bûcheron, conçues en rondins, et la maisonnette du sous-bois, érigée près du moulin à scie centenaire. Foyer en pierres des champs, bain sur pattes ou poêle à bois, chacune de ces maisonnettes saura, à sa façon, rendre votre séjour inoubliable.

Tout au long de ses 35 ans d’histoire, la Sucrerie de la Montagne a bénéficié d’un site d’une extraordinaire beauté. Pierre Faucher, son propriétaire, a su transformer une simple cabane à sucre en un lieu maintenant reconnu Site du Patrimoine québécois. En ce sens, la Sucrerie peut être fière du chemin parcouru ces trois dernières décennies et peut entrevoir l’avenir avec l’espoir de sucrer le bec de ses visiteurs un autre 35 ans!

 

La Sucrerie de la Montagne offre un paysage rustique propre aux traditions québécoises. Photothèque


Sucrerie de la Montagne
300, chemin Saint-Georges,
Rigaud  QC  J0P 1P0
Tél. : 514 451-0831
www.sucreriedelamontagne.com

Notre mission :

Perpétuer les traditions québécoises et la protection du patrimoine québécois.

Pour mieux nous connaître

Nom du propriétaire :
Pierre Faucher

Année de fondation : 1978

Secteurs d’activité :
Restauration

Nombre d’employés : Jusqu’à 125 en haute saison

Les divers métiers au sein de l’entreprise :
Chefs, serveurs, barman, sucrier, boulanger, professionnels de la vente, comptable, commis-comptable, animateur

Services offerts :
Cabane à sucre, animation, musique folklorique, service de cabane à sucre en traiteur avec décors, musiciens et menu complet, consolidation d’équipe (team building), évènements corporatifs, hébergement, mariages, boutique de l’érable, service de cadeaux d’entreprises.

Prix et distinctions :
Nommé site du patrimoine du Québec, nommé site Expérience Canadienne Distinctive par la Commission Canadienne du tourisme, Récipiendaire du grand prix Ulysse de l’Office des congrès et du tourisme du Grand Montréal, gagnant du grand prix du tourisme de la Montérégie (personnalité touristique 2009), finaliste du prix Hors des sentiers battus de la CCIVS en 2015.

Causes soutenues :
Nombreux organismes communautaires œuvrant pour la santé mentale, réintégration sur le marché du travail, personnes à mobilité réduite, personnes du troisième âge, communautés culturelles.